J’ai souvent déjà partagé mon admiration pour le savoir-faire des artistes et artisans qui maîtrisent leur art à la perfection. Les gestes semblent couler de source,aisés et précis. On entrevoit, à travers eux, des millénaires de maîtrise, de savoir-faire, transmis de génération en génération, de maître en maître.

Pour certaines disciplines, ce sera moins spectaculaire, moins valorisant pour le technicien mais tout aussi exemplaire. 

On peut avoir tout autant d’admiration pour un médecin qui posera un diagnostic sophistiqué ou un dentiste qui réalisera une dentition parfaite.

J’ai eu de maintes fois l’occasion d’admirer des professionnels en tous genres mais je dois dire que ce matin j’ai été particulièrement bluffée.

Alors que je commençais à dire à mon kiné que j’ai très mal au bras depuis quelques jours, je me suis arrêtée au mot « mal » et il a continué ma phrase.

« Oui, je sais, vous avez mal au bras, c’est une cervicale ». Ce n’est pas la première fois qu’il me soulage efficacement  d’une façon quasi magique tant je ne comprends pas ce qu’il fait mais là !

Un regard, les gestes qui s’ensuivent et hop, plus mal !

Tous le praticiens suivent le mêmes études, certains se spécialisent dans des techniques complémentaires mais tous n’ont pas le feu sacré, ce petit supplément d’âme qui en font des génies dans leur art.

Devenir un magicien dans sa pratique quelle qu’elle soit, voilà un bel objectif à poursuivre.

 

images