J’ai cru halluciner en entendant une info surréaliste : en Corée du Nord, les femmes ont le choix entre une dizaine de coiffures. En dehors de cela, point de salut !

Quant aux hommes, ils sont passés de deux ou trois à une seule. Oui, vous avez bien lu, une seule coiffure autorisée. Très seyante au demeurant, bien dégagée derrière les oreilles.

Peut-être l’occasion de remercier l’univers pour ne pas être né sur les trottoirs de Manille ni en Corée du Nord.

Remercier pour être né dans le plus beau pays du monde. Celui qui attire le plus de touristes de tous les continents. Le pays des droits de l’homme sans qu’il lui soit demandé aucun devoir.

Le pays où l’on est obligé de prévoir des toilettes aux normes dans sa nouvelle construction. Où chaque ingrédient de chaque marchandise est pesé et analysé pour préserver notre santé… sauf quand ça contrevient aux intérêts étatiques donc économiques.

Le pays où l’on a le droit d’insulter nos hommes politiques, de s’en moquer, de les mettre plus bas que terre sous prétexte qu’ils sont petits, rondouillards ou qu’ils portent un casque de moto.

Le pays où on peut ne pas payer ses amendes ni honorer sa condamnation durant des années sans émouvoir quiconque.

Le pays de toutes les incohérences certes mais, je me répète, le plus beau pays du monde.

Il y a 40 ans, les garçons se battaient pour garder les cheveux longs. Aujourd’hui, ils se rasent le crâne, c’est tendance. Ils croient se distinguer en faisant comme les autres.

Qu’importe ! Ils se sentent libres. Et ça, ça n’a pas de prix.

 

Unknown