Nous avons tous été plus ou moins bien été élevé dans le respect de l’autre. C’est essentiel bien sûr de respecter l’autre, encore s’agit-il de savoir ce que l’on met derrière ce mot.

Il ne s’agit pas simplement d’empiéter sur son territoire au propre comme au figuré, d’être poli, de ne pas lui couper la parole et toutes ces choses assez primaires dont on a conscience.

Au-delà de cela, il s’agira d’entendre l’autre là où il est, sans jugement, sans chercher à lui plaquer ce qu’on pense de là où on est. Respecter ses émotions sans juger qu’elles sont inappropriées. Accepter les raisons qui dictent ses choix, même si elles sont éloignées des nôtres.

Lorsqu’on ne respecte pas quelqu’un, en particulier un enfant, il se peut qu’il évolue avec le sentiment de ne pas être respectable. Alors, il sera difficile pour lui de se respecter lui-même et par conséquent les autres.

Se respecter, c’est se positionner dans l’écoute de soi, oser se dire oui, même si cela entraîne un non envers l’autre. C’est être à l’écoute de ses besoins, de ses ressentis et les accueillir. Comment pourrait-on se faire respecter par les autres, qui sont notre miroir, si nous ne nous respectons pas nous-mêmes. Comment pourrions-nous grandir dans la confiance et réaliser de grandes choses ?

Le respect implique également qu’on reconnaisse la responsabilité de nos actes, qu’on les assume entièrement sans en rejeter la faute sur d’autres.

C’est de cette manière que chacun pourra au mieux maîtriser sa vie et la conduire vers ses rêves et ses objectifs.

 

images