Il était une fois un joli petit castor tout blond aux yeux bleus. C’est très rare les castors blonds et encore plus rare avec des yeux bleus.

Ce petit castor habitait avec son papa, sa maman et sa petite sœur castorette dans une grande maison en bois. Toute la famille avait participé à la construction de cette belle maison : papa castor avait fait beaucoup de béton, de construction, de peinture aussi. Maman castor avait surveillé tous les travaux  mais en essayant de ne pas trop se fatiguer car à cette époque, bébé castor était encore dans son ventre. Elle faisait peur à tout le monde quand elle grimpait sur la grande échelle avec son gros ventre pour aller à l’étage avant qu’on ne construise l’escalier. Les grands-pères castors avaient fait de la menuiserie, des placards, des clôtures. Les grands-mères castors, elles, avaient fait de la peinture, verni toutes les poutres et cousu les rideaux. Bref, toute cette grande famille castor avait énormément travaillé pour avoir un nid d’amour tout douillet. Impossible d’avoir peur ou d’être malheureux dans une maison aussi jolie et aussi solide.

Les années ont passé avec bonheur et notre petit castor est allé à l’école, tout content de rencontrer plein de copains et de copines. Il aimait aussi beaucoup aller chez ses grands-mères et il faut dire qu’il avait beaucoup de chance car dans cette famille, il y avait quatre grands-mères.

Tout allait bien, notre petit castor était entouré de beaucoup d’amour, il grandissait à vue d’œil et la plupart de temps, c’était le plus gentil castor de tous les environs. Oh, il y avait bien sûr des jours où il faisait le fou-fou et où parfois même il faisait du cinéma pour ne pas manger ou ne pas aller se coucher. Mais comme il était tellement adorable, ça ne durait jamais longtemps et tout rentrait dans l’ordre. Il aimait aussi beaucoup construire des tours et des monuments en bois mais ça, c’était tout à fait normal car c’est la spécialité des castors de construire.

Sa petite sœur castorette l’adorait et elle imitait tout ce qu’il faisait… même les petites bêtises !

Bref, c’était la maison du bonheur et tout allait bien. Tout, me direz-vous ? Pas tout à fait : il y avait un petit problème qui embêtait beaucoup notre petit castor. Depuis ses quatre ans, quand il allait se coucher, il avait peur de faire des cauchemars et il demandait à se coucher dans le lit de ses parents ou de dormir avec sa grand-mère quand il était chez elle. En fait, il n’avait pas du tout envie de dormir tout seul.

C’est sûrement agréable de dormir avec quelqu’un d’autre mais ce n’est pas possible tous les soirs. En effet, les papas et les mamans dorment ensemble dans le même lit, même chez nos amis castors, les grands-pères et grands-mères castors aussi, mais les enfants dorment seuls dans leur jolie chambre. C’est comme ça. Les enfants vont à l’école sans leurs parents, ils sont attachés sur leur siège dans la voiture, ils goûtent tous les aliments avant de dire s’ils aiment ou non, ils changent de chaussettes chaque jour, ils disent s’il vous plaît, merci et bonjour, ils ne disent pas de vilains mots et surtout, surtout, ils dorment dans leur lit.

Tout ça n’a peut-être pas l’air très rigolo mais ce sont des règles de la vie et elles aident à bien grandir. Alors, heureusement, quand les règles ne nous plaisent pas tellement, on peut trouver des solutions pour que ce soit moins difficile. Et surtout, je vais vous dire un secret : quand on croit qu’on est tout seul, ce n’est pas tout à fait vrai. Nous avons autour de nous tous les gens de notre famille et les amis que nous pouvons voir mais aussi tous ceux qui sont au ciel. Quand on a un grand-père ou un grand-frère au ciel, on peut parfois être triste en pensant à eux mais on a aussi beaucoup de chance. En effet, ils ont tout le temps de veiller sur nous et de nous tenir compagnie en cachette, sans qu’on les voie.

Chez les castors, on connait cela très bien et il suffit juste de le rappeler aux petits castors qui ne le savaient pas encore.  Alors voilà, joli petit castor, je vais te dire le secret qui fait qu’on n’est jamais tout seul :

Le soir, dans ton lit, tu penses à quelqu’un que tu aimes très fort et tu lui demandes de dormir avec toi. Tu lui fais un peu de place dans ton lit et tu imagines qu’il te prend dans ses bras. Tu peux alors t’endormir tranquillement, rassuré car toute la nuit, tu seras protégé. Quand ton papa ou ta maman t’accompagne au lit le soir, tu peux lui dire : ce soir je dors avec grand-père ou avec pépé ou encore avec tata ou même avec un gentil dinosaure. Tu peux choisir qui tu veux et tu ne seras plus jamais tout seul.

Et je vais te dire un autre secret : si tu hésites, tu peux même en choisir plusieurs et te blottir dans leurs bras.

 

imagesCATHTWKU